Intervenir en santé mentale – JNC.1R

AEC de perfectionnement (Attestation d’études collégiales)

Temps partiel
Début prévu : hiver 2021

Le programme

Temps partiel | Durée variable | 330 heures | Soir et/ou fin de semaine
Campus : Virtuel
Note importante : en raison de la situation actuelle, les cours des attestations d’études collégiales seront majoritairement offerts en ligne. Ce mode de prestation de la formation prévaudra au moins jusqu’à l’hiver 2021. L’accès à un ordinateur, une connexion Internet et des notions de base en informatique sont requis, de même qu’un casque d’écoute. L’utilisation d’une caméra est facultative.

Analyse des demandes d’admission : veuillez noter qu’il faut prévoir 10 jours ouvrables pour l’analyse des demandes d’admission soumises au Service régional d’admission du Montréal métropolitain (SRAM). Il est donc nécessaire d’en tenir compte lorsque vous soumettez votre demande. Le processus d’analyse sera accéléré si vous transmettez tous les documents requis en plus du certificat de naissance, du curriculum vitae et d’une lettre de motivation. De plus, l’envoi de votre demande d’admission au SRAM ne signifie pas que vous êtes admis au programme choisi. Votre dossier doit d’abord être analysé, puis un avis d’admission et une invitation à choisir vos cours vous seront transmis.  Si votre demande d’admission est soumise au SRAM moins de dix jours avant le temps avant le début de la session, certains groupes pourraient être complets même si vous êtes admis. Votre admission sera alors valable pour la session suivante.

 

Nouveau programme de spécialisation pour les intervenants du domaine de la santé mentale!

Ce programme de spécialisation de niveau collégial permettra à la personne inscrite d’acquérir des connaissances et des compétences concernant l’intervention auprès des personnes de tous âges présentant ou susceptibles de présenter un trouble de santé mentale. La personne inscrite développera des habiletés et des attitudes qui lui permettront de réaliser adéquatement des interventions de promotion, de traitement et de stabilisation dans le domaine de la santé mentale.

 

Profil de la personne diplômée

Étant déjà, à l’entrée dans le programme, un intervenant auprès de personnes vivant ou susceptibles de vivre des problématiques de santé mentale, la personne diplômée aura, à la fin du programme :

  • Consolidé son identité professionnelle en tant qu’intervenant
  • Approfondi sa connaissance des divers troubles de santé mentale
  • Aiguisé sa capacité d’observation
  • Perfectionné ses habiletés en relation d’aide auprès des personnes vivant ou susceptibles de vivre des problématiques de santé mentale
  • Affiné sa capacité d’empathie envers les personnes vivant des problématiques de santé mentale
  • Développé sa compétence à réaliser des interventions de promotion de la santé mentale positive, de prévention des troubles de santé mentale, de traitement des symptômes associés à des troubles de santé mentale et de stabilisation en santé mentale
  • Développé des moyens de protéger son intégrité personnelle ainsi que celle des personnes avec lesquelles elle intervient
  • Affiné ses techniques de soutien de la personne aux prises avec des problématiques de santé mentale ainsi qu’auprès de son entourage
  • Amélioré ses habiletés en planification, préparation, organisation et animation d’activités en santé mentale
  • Développé sa connaissance des divers acteurs en santé mentale pour ainsi être en mesure de mieux référer les personnes aux prises avec des problématiques de santé mentale

 

Cette offre de formation est rendue possible grâce à un partenariat avec le Cégep de Victoriaville.

Les perspectives d’emploi

Les diplômés du programme de spécialisation Intervenir en santé mentale interviennent dans les domaines suivants : promotion, prévention, traitement et stabilisation en santé mentale. Les intervenants se retrouvent dans une multitude d’organisations : établissements publics, établissements parapublics, ressources intermédiaires, organismes communautaires et services privés.

Les principales compétences développées

Au terme de sa formation, la personne diplômée sera en mesure de :

  • Réaliser des interventions de promotion de la santé mentale positive
  • Réaliser des interventions de prévention des troubles de santé mentale
  • Examiner la condition mentale et distinguer les troubles de santé mentale
  • Réaliser des interventions de traitement des symptômes associés à des troubles de santé mentale
  • Réaliser des interventions de stabilisation de la santé mentale
  • Protéger son intégrité personnelle ainsi que celle de la personne aidée

La clientèle visée

Les intervenants auprès de personnes vivant ou susceptibles de vivre des problématiques de santé mentale.

Les conditions d’admission

Est admissible, la personne qui est titulaire d’un diplôme d’études secondaires (DES) ou qui possède une formation jugée suffisante par le collège ET qui satisfait à l’une des conditions suivantes :

  • A interrompu ses études à temps plein ou a poursuivi des études postsecondaires à temps plein pendant au moins deux sessions consécutives ou une année scolaire
  • Est visée par une entente conclue entre le collège et un employeur ou par un programme gouvernemental
  • A interrompu ses études à temps plein pendant une session et a poursuivi des études postsecondaires à temps plein pendant une session
  • Est titulaire d’un diplôme d’études professionnelles

 

Autres conditions d’admission

Détenir l’un des diplômes suivants :

  • Diplôme ou attestation d’études collégiales en Techniques d’éducation spécialisée, en Techniques de travail social ou en Intervention en délinquance
  • Diplôme universitaire en psychologie, psychoéducation ou travail social
  • La poursuite de ce programme nécessite l’utilisation d’un ordinateur et l’accès à Internet.

Les personnes n’ayant pas les diplômes requis, mais possédant des diplômes connexes ou des expériences adéquates peuvent présenter une demande d’admission.

*Pour effectuer les travaux exigés dans le cadre des cours du programme, l’étudiant qui désire s’inscrire devra avoir accès à un milieu de pratique dans le domaine de la santé mentale. Le contact avec la clientèle est une condition essentielle puisque l’étudiant devra se référer à des situations concrètes et intégrer ses apprentissages dans son contexte d’intervention.

Note : Le démarrage de ce programme est conditionnel à l’obtention d’un nombre suffisant d’inscriptions. Les dates peuvent varier.

Les coûts

  • Inscription au programme (maximum 60 $) +  35 $ par cours + achat du matériel didactique

La liste des cours

351-1F3-VI Intervenir en promotion de la santé mentale positive 45 h
351-1A4-VI Intervenir en prévention des troubles de santé mentale 60 h
350-2A4-VI Analyse des troubles de santé mentale 60 h
351-3A4-VI Intervenir en traitement des symptômes associés à des troubles de santé mentale 60 h
351-4A4-VI Intervenir en stabilisation de la santé mentale 60 h
351-4C3-VI Synthèse et intégration des pratiques en santé mentale 45 h

Vous aimerez aussi :